Copié dans le presse-papier

Payare dirige les Gurre-Lieder de Schoenberg 2024-2025

En compagnie de solistes renommés et à la tête d’un effectif vocal et orchestral colossal, Rafael Payare dirigera un monument du répertoire postromantique : les Gurre-Lieder de Schoenberg.

Présentateur de saison

Après avoir dirigé La nuit transfigurée et Pelléas et Mélisande en avril dernier, Rafael Payare poursuit son exploration des œuvres de Schoenberg en ouvrant la saison 2024-2025 avec un monument du répertoire postromantique, les Gurre-Lieder. Cette grandiose fresque musicale, qui narre les amours tragiques du roi Waldemar au château de Gurre, se déroule sur un fond de jalousie, de mort et de malédiction; elle atteint son apogée lors de l’éclatant chœur final, annonciateur d’un lever de soleil salvateur. Schoenberg démontre une connaissance approfondie de la nature humaine, et sa musique souligne avec justesse et sensibilité la psychologie des personnages. L’effectif vocal et instrumental, bien que colossal, est traité avec finesse et poésie. Bouleversants, surprenants, les Gurre-Lieder dévoilent une facette de la personnalité de Schoenberg à découvrir absolument.

Artistes

Orchestre symphonique de Montréal

Rafael Payare, chef d’orchestre

Dorothea Röschmann, soprano (Tove)

Clay Hilley, ténor (Waldemar)

Karen Cargill, alto (Colombe)

Stephan Rügamer, ténor (Klaus, le fou)

Thomas E. Bauer, baryton (paysan)

Ben Heppner, Sprechstimme (récitant)

Mani Soleymanlou, présentateur

Chœur de l’OSM

Andrew Megill, chef de chœur

Œuvres

Arnold Schoenberg, Gurre-Lieder, pour voix, chœurs et orchestre (99 min)

Durée totale100minutes